un port, une histoire

Dès 1423, un premier document témoigne de l’activité du port de pêche du Légué. À la fin du 15e siècle, le port du Légué devient le lieu de départs vers Terre-Neuve pour la pêche à la morue.
Dès le 19e siècle, le port du Légué est considéré comme un important port de commerce de la Bretagne Nord. Son essor est continu et accompagne
celui des activités économiques – échanges de marchandises (houille, bois, sel, céréales…) – et industrielles installées dans la zone portuaire (filature,
fonderie, scierie, chantier naval…).

 

Photo Historique

 

Développement des infrastructures du port 
19e siècle : écluse, pont tournant et 1er bassin à flot, dit Le Gualès de Mezaubran.
20e siècle : mise à fl ot de l’actuel bassin de plaisance et du barrage déversoir.
Dans les années 80 : avant-port de Cesson.
Dans les années 90 : Quai Sebert et terre-pleins des Kaguerlins (quais 1, 2, 3)

 

La construction d’un quatrième quai et d’un nouveau terre-plein s’inscrit dans la continuité d’une longue histoire avec en perspective future la mise à flot.

Le projet du Grand Légué est porté par le Syndicat mixte du Grand Légué, représenté par le Département des Côtes d’Armor et Saint-Brieuc Agglomération.